(Relations presse / "Stephen Shames. Une rétrospective" / Maison de la Photographie Robert Doisneau, Gentilly / 11 octobre 2017 - 14 janvier 2018)

Relations presse / "Stephen Shames. Une rétrospective" / Maison de la Photographie Robert Doisneau, Gentilly / 11 octobre 2017 - 14 janvier 2018 Lire plus...


Première exposition à Paris retraçant le travail de ce photographe sur la société américaine des années 1960-1970. Ses images, du quotidien des gangs du Bronx, au mouvement radical d’émancipation « Black Panthers », vont au-delà de la simple illustration documentaire d’une période. Prises de l’intérieur, elles dressent le portrait d’une Amérique contrastée.


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.







(Relations presse / "Nous sommes peut-être passés à côté d’une belle histoire" d’Arthur Dreyfus / Galerie Patrick Gutknecht, Paris / 11 novembre 2017 - 14 janvier 2018)

Relations presse / "Nous sommes peut-être passés à côté d’une belle histoire" d’Arthur Dreyfus / Galerie Patrick Gutknecht, Paris / 11 novembre 2017 - 14 janvier 2018 Lire plus...


Nourri par les oeuvres de Nan Goldin, de Bernard Faucon, ou de Hervé Guibert, la photographie occupe depuis toujours une place prépondérante dans le parcours créatif d’Arthur Dreyfus. « Nous sommes peut-être passés à côté d’une belle histoire... » est sa première exposition personnelle.


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.







(Actualité photographe agence / Christine Delory-Momberger "tendre les bras au dessus des abîmes" / Galerie B&B, Paris / 17-22 octobre 2017 )

Actualité photographe agence / Christine Delory-Momberger "tendre les bras au dessus des abîmes" / Galerie B&B, Paris / 17-22 octobre 2017 Lire plus...


Cette série, envisagée comme une archéologie de soi par l’image, fait se rejoindre histoire personnelle, histoire familiale et histoire collective à travers quatre générations.


« Cette série, envisagée comme une archéologie de soi par l’image, fait se rejoindre histoire personnelle, histoire familiale et histoire collective à travers quatre générations.
Elle part d’une photographie de famille retrouvée que j’interroge pour donner vie aux personnages de l’image. Pour cela, je fais de mon appareil photographique l’instrument d’un travail de fouille en explorant de façon répétée des parties des images. Les nouvelles images produites s’inscrivent ainsi dans l’actualité d’une expérience qui provoque l’émergence de souvenirs oubliés, d’associations inattendues, d’agencements avec des photographies actuelles. Les images qui émergent deviennent chacune à leur tour et toutes ensemble des éléments tangibles d’une histoire que viennent traverser des fantômes du passé, la signant d’une saignée de l’âme. »
Christine Delory-Momberger

Christine Delory-Momberger est universitaire, essayiste et artiste photographe. Elle mène depuis 2010 un travail photographique sur l’intime, la mémoire, l’histoire personnelle et collective dans lequel elle mêle dans un geste intuitif photographies personnelles ou anonymes, images d’archives et images récentes. Elle fouille l’image dans une incessante quête, tentant de traverser la fixité de sa surface, d’aller au-delà de l’étale de ce qu’elle montre à voir pour toucher l’enfoui, le profond, l’inouï. De nouvelles images surgissent alors, s’assemblent et forment une histoire incertaine, hantée, tendue d’une violence sourde.
Au titre de son intérêt pour le biographique et de sa relation à la photographie, elle est l’auteure de nombreuses publications sur la photographie et intervient régulièrement dans des congrès internationaux.
Elle est représentée par l’agence révélateur.

Christine Delory-Momberger "tendre les bras au dessus des abîmes"
17-22 octobre 2017

Galerie B&B
6 bis rue des Récollets
75010 Paris

du mardi au vendredi de 15h à 20h
samedi de 10h à 20h et dimanche de 10h à 18h
+33 (0)1 40 38 08 88 / +33 (0)6 63 77 93 68
info@studiogaleriebb.com
www.studiogaleriebb.com

Vernissage le mardi 17 octobre, à partir de 18h30

www.christinedeloryphotography.com

Exposition présentée dans le cadre des Rencontres Photographiques du 10ème.
www.rencontresphotoparis10.fr

Dossier de presse disponible ici







(Exposition photographe agence / Dan Aucante "Le Temps des Grenadines. Chapitre 1" / Galerie Patrick Gutknecht, Paris / 6 septembre - 6 octobre 2017)

Exposition photographe agence / Dan Aucante "Le Temps des Grenadines. Chapitre 1" / Galerie Patrick Gutknecht, Paris / 6 septembre - 6 octobre 2017 Lire plus...


Dans cette première appréhension de l’enfance, Dan Aucante s’est plus attaché aux signes, aux symboles et aux secrets de celle-ci. L’incarnation physique de son fils y est encore peu présente et c’est au final l’écho des souvenirs de ses propres jeunes années qui répond aux jeux et rites qu’il saisit de son propre enfant dans le viseur de son appareil.


Avec « LE TEMPS DES GRENADINES » Dan Aucante nous invite à découvrir un travail au long cours, mené depuis 2004 avec la complicité de son fils aîné.
C’est donc le « Chapitre 1 » d’une trilogie à la fois intime et universelle que l’auteur dévoile dans la galerie parisienne de Patrick Gutknecht.
Tout au long de ces années - et ce travail se poursuit encore actuellement - le photographe a tenté de capter l’essence de l’enfance, en observateur attentif de son garçon, mais aussi en effectuant un retour sur sa propre enfance. Il délivre ici une vision hors du temps, dans une unité de lieu qui reste indéfini, rendue tangible et touchante notamment par les très délicats tirages argentiques qu’il a lui même réalisés.
Dans cette première appréhension l’enfance, Dan Aucante s’est plus attaché aux signes, aux symboles et aux secrets de l’enfance. L’incarnation physique de son fils y est encore peu présente et c’est au final l’écho des souvenirs de ses propres jeunes années qui répond aux jeux et rites qu’il saisit de son propre enfant dans le viseur de son appareil.
Nous voyageons dans deux temporalités enchevêtrées et perdons peu à peu le contact avec une réalité objective. Dan Aucante malaxe l’enfance comme une matière première qu’il fait sienne. Puis il nous la donne la possibilité de se l’accaparer, d’y agréger nos propres histoires d’enfance, imaginaires ou réelles.

PNG - 46 ko
PNG - 47 ko

Dossier de presse disponible ici

Dan Aucante "Le Temps des grenadines. Chapitre 1"
6 septembre - 6 octobre 2017

Galerie Patrick Gutknecht
78 rue de Turenne
75003 Paris
+33 (0)1 43 70 56 18
www.gutknecht-gallery.com
pg@gutknecht-gallery.com

mardi-samedi / 14h-19h
et sur rdv

Vernissage jeudi 14 septembre 2017, à partir de 17h

En 2016 Patrick Gutknecht décide d’ouvrir un deuxième espace galerie à Paris, dans le quartier du Haut-Marais. Ce nouveau lieu sera également dédié à la photographie et aux arts décoratifs du XXème siècle.
Sa programmation entrera en dialogue avec celle de la galerie genevoise.

L’intégralité des trois chapitres composant « Le Temps des Grenadines » de Dan Aucante, sera présentée en 2018 à la Galerie Patrick Gutknecht de Genève. Une monographie sera publiée à cette occasion.







(Relations presse / Thomas Zamolo "Lost Shadows" & "Not yet, already gone" / Little Big Galerie, Paris / 12 octobre - 26 novembre 2017)

Relations presse / Thomas Zamolo "Lost Shadows" & "Not yet, already gone" / Little Big Galerie, Paris / 12 octobre - 26 novembre 2017 Lire plus...


Ces séries questionnent les concepts d’indépendance, la disparition et la fugacité de l’expérience humaine. Le spectateur est invité à une quête narrative : d’où proviennent ces ombres ? Où vont ces exilés de lumière ? Que cherchent-ils ?


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.











(Relations presse / Festival Phot’Aix, Aix-en-Provence (18ème édition) / 5 octobre - 31 décembre 2017)

Relations presse / Festival Phot’Aix, Aix-en-Provence (18ème édition) / 5 octobre - 31 décembre 2017 Lire plus...


Pour sa 18ème édition, PHOT’AIX, organisé par la Fontaine Obscure s’attache à promouvoir la photographie contemporaine en favorisant les échanges entre artistes français et étrangers dans le cadre de l’exposition internationale "Regards Croisés" (Chine-France cette année) et faire descendre la photographie dans la rue et favoriser l’émergence de nouveaux talents, en organisant "Les Parcours photographiques thématiques".


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.







(Relations presse / Justine Darmon "Ambivalences" / Galerie Rouan, Paris / 9-28 octobre 2017)

Relations presse / Justine Darmon "Ambivalences" / Galerie Rouan, Paris / 9-28 octobre 2017 Lire plus...


A travers dix chapitres de la mythologie grecque, d’Orphée à Médée, de Pan à Hécate, en passant par Psyché et Eros ou Hermaphrodite et Salmacis, Justine Darmon donne chair et âme aux conflits et accords qui jalonnent le parcours humain.


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.







(Exposition photographe agence / Estelle Lagarde "De Anima Lapidum" / Monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse / 12 mai - 27 août 2017)

Exposition photographe agence / Estelle Lagarde "De Anima Lapidum" / Monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse / 12 mai - 27 août 2017 Lire plus...


De petites églises de campagne en majestueuses cathédrales – et jusqu’au Monastère Royal de Brou, Estelle Lagarde porte un regard singulier et inspiré sur ce que suscitent et déclenchent en nous ces architectures souvent millénaires.


Le Centre des monuments nationaux et la Ville de Bourg en Bresse présentent au Monastère Royal de Brou « De Amina Lapidum. L’âme des pierres », photographies d’Estelle Lagarde, du 12 mai au 27 août 2017.

Il est question de cheminements pluriels dans toute l’oeuvre d’Estelle Lagarde.
C’est de la rencontre avec une architecture, de l’appréhension d’une lumière et d’un certain écoulement du temps que naissent les narrations photographiques de l’artiste, échos à ses propres interpellations. Qui deviennent à leurs tours les nôtres.
Ses mises en scène photographiques questionnent l’apparence de nos existences pour mieux explorer nos vies intérieures. Elles sondent de manière onirique, parfois avec humour ou décalage, les enjeux, petits ou grands, de nos existences. La spécificité de chacun des théâtres de ses prises de vues correspondant à telle ou telle interrogation.

Les différents lieux investis par Estelle Lagarde lui permettent de diriger des scènes qui, ajoutées les unes aux autres, racontent une histoire. Avec « De Anima Lapidum », exposition inédite, Estelle Lagarde se livre à la matérialisation d’une intériorité. En plaçant sa chambre photographique dans plusieurs édifices religieux, aux quatre coins de la France, elle met en images une réflexion sur les relations s’établissant entre l’humain et les architectures de ces monuments.
C’est aussi notre propre mystique qui est ici sondée à travers la mémoire, les souvenirs et l’Histoire qui imprègnent les murs de ces monuments sacrés, témoins et gardiens de secrets, de péchés et d’espérances.

JPEG - 168.7 ko

De petites églises de campagne en majestueuses cathédrales – et jusqu’au Monastère Royal de Brou, Estelle Lagarde porte un regard singulier et inspiré sur ce que suscitent et déclenchent en nous ces architectures souvent millénaires.

En compagnie d’étranges personnages, elle nous offre un voyage entre contemplation, rêve et méditation.

JPEG - 181.1 ko

L’exposition « De Anima Lapidum » d’Estelle Lagarde est présentée par le monastère royal de Brou dans le cadre de Folie(s), événement artistique et culturel de la Ville de Bourg-en-Bresse.
Avec le soutien du Département de l’Ain, dans le cadre du dispositif d’aide à la création artistique.
En partenariat avec l’Adapei de l’Ain, le Foyer Domagne de CEYZERIAT - établissement de l’Adapei de l’Ain – et notamment grâce à la participation active des résidents en situation de handicap, et avec l’agence révélateur.

Estelle Lagarde " De Anima Lapidum. L’âme des pierres"
12 mai - 27 aout 2017

Monastère royal de Brou
63 boulevard de Brou
01000 Bourg-en-Bresse
+33 (0)4 74 22 83 83

www.monastere-de-brou.fr

Vernissage jeudi 11 mai 2017, à 18h

Dossier de presse disponible ici







(Relations presse / Fred Stein "Paris - New York" / Maison de la Photographie Robert Doisneau, Gentilly / 10 juin - 24 septembre 2017)

Relations presse / Fred Stein "Paris - New York" / Maison de la Photographie Robert Doisneau, Gentilly / 10 juin - 24 septembre 2017 Lire plus...


Qui était ce photographe américain d’origine allemande juif, socialiste et militant antifasciste, qui avait réussi à échapper au nazisme à deux reprises, une première fois, en 1933, pour se réfugier à Paris et une seconde fois, en 1941, pour rejoindre les États-Unis ?


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.







Liste des articles précédents : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 160