(Actualité photographe agence / Estelle Lagarde "De anima lapidum" / Les Photographiques, Le Mans / 17 mars - 8 avril 2018)

Actualité photographe agence / Estelle Lagarde "De anima lapidum" / Les Photographiques, Le Mans / 17 mars - 8 avril 2018 Lire plus...


Si « De anima lapidum » ne constitue pas une rupture dans le travail d’Estelle Lagarde - ce sont presque toujours des architectures qui lui inspirent ses mises en scènes photographiques - cette série est pourtant bien particulière.


Si « De anima lapidum » ne constitue pas une rupture dans le travail d’Estelle Lagarde - ce sont presque toujours des architectures qui lui inspirent ses mises en scènes photographiques - cette série est pourtant bien particulière.
Alors que les précédentes images s’attachaient à la présence humaine, à sa trace, dans des constructions sur le point d’être détruites ou réhabilitées, celles de « De Anima Lapidum » ont été pensées et réalisées pour et dans des lieux immuables, dont la destination est quasi éternelle : églises, cathédrales, monastères sont ici au coeur du questionnement de l’artiste. Ces monuments sont à la fois le déclencheur et le réceptacle de cette recherche.
Un jour, en pénétrant dans une église, Estelle Lagarde a eu la vision de cet homme à cheval. C’est en sondant cette vision qu’est né le désir de se confronter à ces lieux éminemment pérennes, témoins de l’Histoire avec un grand H, mais également de tant d’histoires humaines, intimes, singulières.
Ce sont ces strates temporelles et mémorielles que l’artiste examine et matérialise.

Estelle Lagarde "De anima lapidum"
17 mars - 8 avril 2018

Collégiale Saint-Pierre la Cour
rue des Fossès Saint-Pierre
72100 Le Mans
Exposition présentée ans le cadre du festival Les Photographiques

Vernissage samedi 17 mars 2018 à 14h30
Expositon ouverte du mardi au dimanche, 14h - 18h

Dossier de presse téléchargeable ici

JPEG - 71.9 ko
JPEG - 33 ko

"Au Mans , du 17 mars au 8 avril 2018, Les Photographiques s’ouvrent pour la troisième fois sur un panel de photographes contemporains sélectionnés dans le cadre d’un appel à auteurs.
La diversité des regards a toujours été la marque de fabrique du festival et le choix des artistes présentés dans le cadre de cette édition en est à nouveau la représentation.
Les travaux sélectionnées seront présentés au Centre des Expositions Paul Courboulay et au parc Théodore Monod au Mans, au Centre d’art MoulinSart à Fillé/Sarthe, à l’Éolienne à Arnage et à la médiathèque d’Allonnes.
Estelle Lagarde, invitée du festival, n’est pas inconnue du public manceau. Exposée lors d’une précédente édition, avec « Adénocarcinome », travail introspectif autour d’une maladie qu’elle a aujourd’hui vaincue, elle offreà notre regard « De anima lapidum », des images qui confrontent la condition éphémère de notre existence à « l’éternité » des ouvrages religieux. Certaines de ces photographies ont été réalisées au Mans dans la Cathédrale Saint-Julien, dans la Crypte Saint-Michel ou encore dans la Crypte de l’église Notre-Dame-de-la-Couture.
L’exposition d’Estelle Lagarde est présentée à la Collégiale Saint-Pierre-la-Cour
Le Festival de l’image fête ses quarante ans !
Au départ créé pour diffuser tous les médias utilisant l’image, le Festival s’est ensuite concentré sur le médium photographique proprement dit, devenant, dans sa forme contemporaine, Les Photographiques.
De ces rencontres et échanges avec des créateurs de divers courants et générations est née progressivement une collection qui s’enrichit chaque année auprès des photographes invités depuis plus de 30 ans. Une sélection en est présentée dans le hall de l’Hôtel de Ville du Mans.
Enfin, le Programme Associé, off des Photographiques, invite les structures désireuses de nous rejoindre sur la durée du festival à établir leur propre programmation autour de la photographie.
La photographie a pris une place importante dans le champ des arts actuels et Les Photographiques participent au soutien et à la diffusion de ses auteurs. Elle donne à voir au public un échantillon de la création contemporaine. L’équipe de l’association porte ce projet et nous espérons, malgré un contexte économique difficile pour nombre de structures, pouvoir continuer dans cette mission.
Enrichissons nous donc de la vie culturelle qui nous est proposée et montrons, notamment avec ce festival, l’importance de sa place dans l’équilibre de nos sociétés."

Laurent Delhaye, Président de l’association Festival de l’image

Dossier de presse du festival téléchargeable ici

www.lesphotographiques.org







(Relations presse / "Révélez votre personnalité", Studio Puyfontaine / Espace Maxim D. Paris )

Relations presse / "Révélez votre personnalité", Studio Puyfontaine / Espace Maxim D. Paris Lire plus...


Révélez votre personnalité dans un portrait intemporel avec Thibault de Puyfontaine. Votre portrait selon le procédé historique du collodion humide sur plaque de verre. Un rendu unique, une oeuvre d’art exclusive. Et venez voir l’exposition pour vous faire une idée...


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.







(Relations presse / "Les années W" de Cédric Dordevic / Galerie Patrick Gutknecht, Paris / 27 février - 28 avril 2018)

Relations presse / "Les années W" de Cédric Dordevic / Galerie Patrick Gutknecht, Paris / 27 février - 28 avril 2018 Lire plus...


Cédric Dordevic montre pour la première fois les images qu’il a réalisées de 1990 à 1998 pour les Publications Fairchild, éditeur du Magazine W et du Women’s Wear Daily. Ces photographies dépassent l’anecdote et le gossip et évoquent ensemble une époque singulière, à la fois proche et révolue.


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.







(Actualité photographe agence / Estelle Lagarde en couverture et dans la revue FemmesPHOTOgraphes n°3)

Actualité photographe agence / Estelle Lagarde en couverture et dans la revue FemmesPHOTOgraphes n°3 Lire plus...


FemmesPHOTOgraphes, c’est à la fois une revue photographique semestrielle, une plateforme en ligne, et un ensemble d’outils de diffusion favorisant l’accès et la reflexion autour du travail de femmes photographes.


Fondée en 2016, l’association FemmesPHOTOgraphes a pour objectif de proposer une alternative au manque de visibilité de la photographie pratiquée par les femmes.
FemmesPHOTOgraphes, c’est à la fois une plateforme en ligne, une revue photographique semestrielle,et un ensemble d’outils de diffusion favorisant l’accès et la reflexion autours dutravail de femmes photographes.
www.femmesphotographes.eu

Thématique, le revue aborde "Le territoire" dans ce n°3 :
"Le territoire est une poupée gigogne : il a plusieurs échelles, du coin de la rue au monde globalisé. Il peut être matériel ou immatériel. Il est parfois circonscrit, parfois étendu. Il peut être imperméable et autarcique, poreux et interdépendant. Un territoire compte autant de descriptions qu’il y a de points de vue. Ce qui le caractérise est d’être habité et revendiqué, il est défini par ceux qui déclarent en être ou cherchent à en être."
Nicolas Laurent

Photographes : Jessica Servières / Céline Bonnarde / Estelle Lagarde / Teresa Suarez / Scarlett Coten / Hélène Langlois / Nicole Miquel / Larissa Riahi / Marie Mons

A l’occasion de la sortie du n°3, deux soirées de lancement et de rencontres :
- Mardi 12 décembre à 20h à la Librairie l’Atelier
2 bis rue du Jourdain, 75020 Paris / M° Jourdain - ligne 11
- Jeudi 21 décembre à 19h à la librairie Violette and Co
102 rue de Charonne, 75011 Paris / M° Charonne - ligne 9

Association FemmesPHOTOgraphes
151 avenue de la Dhuys, 93170 Bagnolet
Contact : 0663445806 / collectiffemmesphotographes@gmail.com

Communiqué de presse disponible ici







(Relations presse / "Crise humanitaire, crise d’humanité" d’Isabelle Serro / L’Alpha, Médiathèque du GrandAngoulême / 27 mars - 27 avril 2018)

Relations presse / "Crise humanitaire, crise d’humanité" d’Isabelle Serro / L’Alpha, Médiathèque du GrandAngoulême / 27 mars - 27 avril 2018 Lire plus...


Photo-reporter, Isabelle Serro a mis en place un outil de sensibilisation pour le grand public intitulé pour que nous ne puissions plus dire que nous ne savions pas, pour que nous prenions conscience enfin aujourd’hui que ce qui se déroule sous nos yeux n’est pas uniquement une crise humanitaire mais bel et bien la perte des bases des droits humains. L’agence révélateur l’accompagne bénévolement dans sa communication.


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.

L’agence révélateur a décidé de soutenir ce projet et assure bénévolement les relations presse et la communication de cette exposition, proposée par Emmaüs-Fondation Abbé Pierre.







(Relations presse / "Parlez-moi d’Aimance" / Le Pangolin, Marseille / 14 février - 10 mars 2018)

Relations presse / "Parlez-moi d’Aimance" / Le Pangolin, Marseille / 14 février - 10 mars 2018 Lire plus...


La Galerie 127 de Marrakech et Le Pangolin de Marseille proposent, dans le cadre de l’événement MP18 Quel Amour ! , une exposition collective intitulée « Parlez moi d’Aimance ... ». Les artistes conviés donneront à travers leurs oeuvres (photographie, vidéo, installation sonore, dessin, objet ...) leur propre interprétation de ce que le penseur marocain Abdelkébir Khatibi a appelé l’aimance


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.







(Actualité photographe agence / Un eBook pour Estelle Lagarde / Editions Tribew)

Actualité photographe agence / Un eBook pour Estelle Lagarde / Editions Tribew Lire plus...


Lauréate du concours eBook by Tribew avec la Maison des Artistes, voici le premier eBook d’Estelle Lagarde, publié dans la collection WorkOf. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir le travail photographique de cette auteure.


Il est question de cheminements pluriels dans toute l’oeuvre d’Estelle Lagarde.
C’est de la rencontre avec une architecture, de l’appréhension d’une lumière et d’un certain écoulement du temps que naissent les narrations photographiques de l’artiste, échos à ses propres interpellations. Qui deviennent à leurs tours les nôtres.
Ses mises en scène photographiques questionnent l’apparence de nos existences pour mieux explorer nos vies intérieures. Elles sondent de manière onirique, parfois avec humour ou décalage, les enjeux, petits ou grands, de nos existences. La spécificité de chacun des théâtres de ses prises de vues correspondant à telle ou telle interrogation.

JPEG - 53.8 ko

Venez rencontrer et échanger avec Estelle Lagarde à l’occasion de la soirée-exposition des lauréats du concours eBook by Tribew avec La Maison des Artistes.

Jeudi 18 janvier 2018 à partir de 18h
L’Archimède

Port de l’Arsenal (face au 35 boulevard Bourdon)
75004 Paris / M° Bastille.

L’édition d’art en livre numérique éclaire une démarche artistique par le texte et l’image, mais aussi par le son et la vidéo, répondant ainsi à la diversité de la création contemporaine.
Tous les eBooks de Tribew sont en accès libre pour une large diffusion sur tablette, smartphone, sur le Web et par les réseaux sociaux.

www.estellelagarde.com
www.tribew.com
www.lamaisondesartistes.fr

Estelle Lagarde est représentée par l’agence révélateur
www.agencerevelateur.fr

Elle est membre de l’association FemmesPHOTOgraphes
www.femmesphotographes.eu

Communiqué de presse disponible ici







(Relations presse / "Nous sommes peut-être passés à côté d’une belle histoire" d’Arthur Dreyfus / Galerie Patrick Gutknecht, Paris / PROLONGATION JUSQU’AU 10 FEVRIER 2018)

Relations presse / "Nous sommes peut-être passés à côté d’une belle histoire" d’Arthur Dreyfus / Galerie Patrick Gutknecht, Paris / PROLONGATION JUSQU’AU 10 FEVRIER 2018 Lire plus...


Nourri par les oeuvres de Nan Goldin, de Bernard Faucon, ou de Hervé Guibert, la photographie occupe depuis toujours une place prépondérante dans le parcours créatif d’Arthur Dreyfus. « Nous sommes peut-être passés à côté d’une belle histoire... » est sa première exposition personnelle.


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.







(Relations presse / "Stephen Shames. Une rétrospective" / Maison de la Photographie Robert Doisneau, Gentilly / 11 octobre 2017 - 14 janvier 2018)

Relations presse / "Stephen Shames. Une rétrospective" / Maison de la Photographie Robert Doisneau, Gentilly / 11 octobre 2017 - 14 janvier 2018 Lire plus...


Première exposition à Paris retraçant le travail de ce photographe sur la société américaine des années 1960-1970. Ses images, du quotidien des gangs du Bronx, au mouvement radical d’émancipation « Black Panthers », vont au-delà de la simple illustration documentaire d’une période. Prises de l’intérieur, elles dressent le portrait d’une Amérique contrastée.


Toutes les informations dans la section communication et relations presse, rubrique communication et relations presse / événements en cours ou à venir.







(Actualité Photographe Agence / Irène Jonas "La fin de l’Homme Rouge" / Festival Warsaw Photo Days, Varsovie - Pologne / 17 novembre - 15 décembre 2017 )

Actualité Photographe Agence / Irène Jonas "La fin de l’Homme Rouge" / Festival Warsaw Photo Days, Varsovie - Pologne / 17 novembre - 15 décembre 2017 Lire plus...


La série intime et historique d’Irène Jonas a été retenu pour l’édition 2017 des Warsaw Photo Days, à Varsovie, dont la thématique est "Post Sovieticus". Elle y évoque la transformation d’un monde, son oubli et ses vestiges.


Toutes les informations ici et ici / en anglais

JPEG - 105.2 ko






Liste des articles précédents : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 170